Les armes

Pour les premiers cours

Le bokken (sabre en bois) et sa saya (fourreau) sont prêtés par le club.

Les armes

Pour débuter, un bokken suffit. Celui-ci accompagnera le pratiquant dans le cadre d’exercices individuels ou bien d’un travail réalisé avec un partenaire, tout au long de sa vie de iaïdoka. Un bokken doit être choisi avec soin.bokken

Bien entendu, le débutant désir acquérir un iaïto (voir ci-dessous) le plus rapidement possible. Cependant il ne doit pas oublier que le bokken est une arme à part entière (les exploits de Myamoto Musashi suffisent à le démontrer !). Il est préférable d’avoir un bokken pourvu d’un fourreau (saya) afin d’étudier les enchaînements d’une façon proche de l’utilisation du iaïto.

Le iaïto est un sabre composé de différents alliages chromés qui n’est pas coupant mais qui se rapproche du katana quant à ses proportions et son poids. C’est véritablement l’« outil de travail » du iaïdoka.iaito saya png

L’utilisation du katana ou d’un shinken nécessite un très haut niveau dans la pratique du Iaido et l’accord des enseignants.

Top